News

25 ans à être Têtu

Créé en 1995 par Didier Lestrade et Pascal Loubet avec le soutien financier de Pierre Bergé, le média LGBT fête ses 25 ans, avec Mylène Farmer en couverture !

Le premier numéro du magazine était paru en  à l’occasion de la Marche des fiertés parisienne, et il est depuis devenu un incontournable de la presse LGBT, mais également en général.

Pourtant, le média a survécu à deux “morts”. Le , le magazine fut placé en redressement judiciaire. Les pertes avait alors atteint 1,1 million d’euros en 2014. Le , le magazine était placé en liquidation judiciaire. L’ensemble des actifs incorporels de la société éditrice CPPD fut ensuite repris par les propriétaires de la start-up française, qui, à son tour, fut également placée en liquidation judiciaire en . Pourtant,  en, un billet publié sur le site web du magazine annonçant des investisseurs avaient été trouvés. Romain Burrel, ex-journaliste à TÊTU, LCI et aux Inrockuptibles est alors nommé directeur de la rédaction et Albin Serviant devient le patron de la SAS Têtu Ventures. Il finalise une première levée de fonds de 700 000 pour accélérer la diversification en juillet 2018 avec un collectif d’entrepreneurs dont Hervé Labeille, co-fondateur de TÊTU Ventures et Marc-Olivier Fogiel. Le trimestriel, alterne entre des couvertures avec des anonymes et des personnalités comme Madonna, Christiane Taubira, ou encore Antoine Griezmann !

 

 

Pour ses 25 ans, et après de deux années de lutte pour sa survie, le magazine fête ses noces d’argent avec une icône, Mylène Farmer, qui accorde alors une exclusivité. Un excellent moyen de prouver, une fois encore, que Têtu reste une référence !

Il est également important de rappeler que Têtu est également le premier média à avoir mis en avant “Mes papas & moi” de Mikl Mayer, en publiant la BD sur son Facebook. Et pour souhaiter un joyeux anniversaire au magazine, Mikl Mayer a repris la dernière couverture en remplaçant Mylène Farmer par Samantha… Est-elle vraiment une icône ? Connaissant sa susceptibilité, nous préférons ne rien dire…

 

.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mikl Mayer

GRATUIT
VOIR