3 questions à… Terry LTAM

En ce qui concerne la France, il y a quelque chose à faire sur la représentation et l’éducation. Ce n’est pas ma place en tant que jeune journaliste, mais je peux émettre des idées car c’est quand même un pays que j’aime.

Il faudrait un avenir, de véritables perspectives d’emploi pour ces jeunes en quartier. Déjà là, tu fais une partie du travail. Si en plus, il y avait un suivi psychologique des policiers.

Je ne pars pas du principe que les policiers sont mauvais, mais qu’ils font un travail difficile, que je ne peux imaginer. Les flics qui ont fait ces différentes bavures sont juste, je pense, épuisés psychologiquement, et personne n’est là pour les entendre.

Je ne justifie pas les violences, au contraire, je les pointe du doigts, mais il faut réfléchir aux solutions et trouver d’où viennent les problèmes.

.

Laisser un commentaire