Antony

 

Bande dessinée : Mes papas avant moi

Antony, tout simplement

Sortez les mouchoirs… Car cette semaine nous allons parler d’Antony ! Eh oui… Mikl Mayer c’est aussi ça. On s’attache à ses personnages et lui, il les tue ! Bon d’accord, peut-être que je lui en veux encore un peu pour m’avoir fait pleurer une ou deux fois. Et quelque chose me dit que ce ne n’était pas les dernières… D’ailleurs la première page de l’album où apparaît Antony (Mes Papas Avant Moi) donne parfaitement le ton de la série avec déjà un mort au compteur.

Antony est un personnage que l’on voit assez peu (trop peu peut-être) mais auquel on peut s’attacher rapidement. Collègue de Florian, foutu à la porte par ses parents et aidé par l’Association Le Refuge (dont vous pouvez retrouver ici l’interview en 3 question de Nicolas Noguier, fondateur de l’association). Ce qui est assez drôle, c’est qu’à leur rencontre, Florian a essayé de caser Tristan et Antony ensemble ! On peut vaguement essayer d’imaginer la suite s’ils s’étaient vraiment mis en couple… Une chose est sûre, il n’y aurait pas eu de petit Zack pour Tristan ! Si ce dernier s’est fâché après Florian pour cette initiative, ça partait tout de même d’un bon sentiment et ça leur aura permis de se rapprocher.

C’est finalement Antony qui tentera de faire ouvrir les yeux à Florian en lui indiquant que Tristan est amoureux de lui. C’est toujours plus facile quand ça vient d’un regard extérieur ! On peut donc dire qu’Antony a largement contribué à la création de ce couple emblématique. Il va également aller plus loin et tenter de relooker Tristan, afin qu’il plaise à Flo. Là encore, ça partait d’une bonne intention ! C’est une sorte de Cupidon moderne qui n’a pas toujours beaucoup de tact.

C’est aussi un garçon courageux qui n’hésite pas à défier Lucien, le grand ennemi de Tristan… Quitte à finir dans une poubelle.

Antony c’est un garçon sorti de nulle part avec une histoire compliquée, aidé par le père de Florian et qui deviendra ami avec les deux garçons par la suite, avec son charme naturel et sa façon de parler sans filtre.

Et enfin, page 30, le personnage tire sa révérence… Deuxième cible officielle du Maquilleur (que j’ai totalement détesté à partir de ce moment-là !) On se souviendra donc de lui comme d’un garçon avec une couleur de cheveux peu commune, et qui avait finalement vu juste en parlant à Flo « tu verras, vous allez finir ensemble c’est sûr ! ».

Alexandra Leblond

Laisser un commentaire