Morgane

Bande dessinée : Les D’Jeunes

Morgane, tout simplement

Morgane, c’est la force tranquille de cette bande de potes. Peut-être aussi celle que l’on aperçoit le moins dans les albums. Pour autant, elle a toute son utilité, notamment auprès de son meilleur ami Justin.

Morgane, c’est celle qui soutient Justin dans toutes les situations mais aussi celle qui n’hésite pas à le remettre à sa place quand il a tort. Elle ne joue pas un rôle et pratique beaucoup l’ironie.

Ce que l’on peut surtout retenir d’elle, c’est que Morgane est la seule à réellement accepter Sabrina, la voisine un peu collante de Justin, dans sa vie. Elle ira même jusqu’à lui proposer une colocation ! On peut en déduire son ouverture d’esprit qui se confirme avec son intérêt pour les bars gays.

 

 

Elle est aussi très patiente et surtout une bonne personne, prête à aider ses amis et même ses anciens amis. Si on ne peut pas dire qu’elle apprécie beaucoup Kim au bout du compte, lassée de sa personnalité trop exubérante, elle lui proposera tout de même la colocation malgré son bébé à venir. Une jeune femme au grand coeur, discrète, qui mériterait un peu plus de lumière.

Alexandra Leblond

3 questions à… Alexandra Leblond

Alexandra travaille pour Mikl Mayer depuis plusieurs années déjà. Etudiante, elle vit à Dijon et nous évoque, entres autres, sa collaboration avec l’artiste.

 

Comment as-tu rencontré Mikl Mayer ?

Pour être honnête je ne me souviens plus de la façon dont j’ai découvert la page de Mikl. Par contre, je me souviens avoir vraiment accroché avec son travail et surtout avec la cause qu’il défendait et défend toujours.

Je suis sa page depuis de nombreuses années maintenant, si bien que je ne saurais plus dire combien… Mais c’est quelqu’un de très accessible alors j’ai envoyé un message privé sur la page pour lui proposer mon aide et le feeling est très bien passé.

Qu’est-ce qui t’a marqué chez lui ?

Ses valeurs, sa gentillesse envers ses fans et bien entendu ses dessins. J’adore les bandes dessinées et c’est également un sujet qui me tient à coeur alors réunir les deux je trouvais ça génial. Je pense que c’est une bonne façon de rendre cette cause plus visible et il le fait admirablement.

Aujourd’hui, après un an et demi de collaboration, je peux affirmer que ce qui me marque le plus c’est sa détermination. Ce n’est pas toujours facile, mais Mikl persévère et donne tout ce qu’il a pour satisfaire sa communauté.

Qu’est-ce qui te plaît tant dans son univers ?

Ce qui est étonnant avec les bandes dessinées de Mikl, c’est que même en connaissant toute l’intrigue à l’avance, j’arrive à être émue, rire, parfois pleurer devant ses dessins. Ses personnages sont attachants, juste assez stéréotypés pour en rire mais à la fois très humains et authentiques par certains détails. L’humour est encore le meilleur moyen de faire passer un message, selon moi. Bien sûr, son travail est souvent à prendre au second degré ce qui rend le tout plus intéressant.

Les confidences de Pierre Palmade

Humoriste et comédien connu de tous, Pierre Palmade fait une apparition dans « Mes papas avant moi 2 ». Il nous raconte pourquoi il a accepté le projet.

« La raison pour laquelle j’ai accepté d’apparaître dans cette bande dessinée est purement narcissique : je me trouvais très beau dans ce dessin ! J’aurais aimé me voir comme ça dans la vraie vie. J’avoue que la bienveillance du coup de crayon de Mikl m’a beaucoup plu.

Et puis, plus sérieusement, nous vivons une évolution mondiale tellement forte sur les droits des homosexuels et le respect pour leur orientation que j’étais flatté d’être un des représentants de cette évolution.

J’ai mis du temps à m’accepter et à me faire accepter dans mon homosexualité. Je viens d’une époque homophobe où il fallait cacher ses désirs et pulsions. J’ai d’abord détesté mon homosexualité, avant de l’admettre, et puis de l’aimer. Tout simplement pour être en paix avec.

Je ne pense pas qu’il faille se réduire à sa sexualité, nous sommes tous plus qu’un hétéro ou qu’un homo, mais il faut être vigilant sur l’égalité des droits hétéros / homos comme nous essayons de l’être sur les droits hommes / femmes.

Qu’une histoire d’amour entre deux garçon entre dans le monde de la bande dessinée est un grand bond en avant. L’amour c’est l’amour, foutons la paix à ceux qui s’aiment ! »

 

Retrouvez l’album « Mes papas avant moi 2 en vente ici

 

Kimberly Jones

Bande dessinée : Les d’jeunes

Son nom lui vient de Samantha Jones dans la série Sex And The City. Le nom Jones pour le personnage Samantha Jones, et le prémon Kimberly pour l’actrice qui l’incarne Kim Cattrall.

Le caractère

Kim se fait remarquer dès le premier tome des d’jeunes avec son caractère détonant et sa personnalité… Atypique. Ses tenues légères et son goût prononcé pour les hommes et l’amour l’empêchent parfois d’être prise au sérieux. Elle ne sait pas ce qu’elle veut dans la vie, tourne autour de plusieurs hommes, de plusieurs métiers… Et n’est pas forcément la meilleure élève qui soit.

Elle est un peu la pièce rapportée du groupe d’amis qu’elle forme avec Justin, Morgane, et dans les premiers épisodes Valentin. En effet, il lui arrive souvent de quitter cette bande ou de s’en faire éjecter sans trop d’émotions.

Ce qu’il faut retenir de Kim, au delà de ses défauts qui font son personnage, c’est sa détermination. Elle ira tout de même jusqu’à s’incruster sur un plateau télé en espérant percer dans le milieu de l’acting ! C’est un personnage fort qui ne se laisse pas démonter par la vie qu’elle a. Sûre d’elle et de ses capacités, un peu bête par moment mais qui sait, parfois, à de rares moments, se comporter comme une réelle amie.

La vie de famille

On pourrait croire que Kim a une vie parfaite et totalement superficielle. Pourtant, la demoiselle vit pendant une bonne partie de l’histoire dans une caravane avec sa mère. Caravane que l’on peut soupçonner d’être insalubre d’ailleurs car beaucoup de mouches volent tout autour.

Les deux femmes déménagent au début du tome 2 dans un appartement qui n’a pas l’air plus luxueux. On peut alors comprendre que les finances de la famille Jones sont très moyennes, voire basses, ce qui contraste avec la personnalité exubérante de Kim. De ce constat on peut comprendre son envie de percer dans les milieux riches en tant que mannequin ou actrice pour se sortir de la misère.

Si encore mère et fille s’entendaient bien… Mais non, elles se disputent tout le temps. La mère ne comprend pas la fille, qui finira par quitter l’appartement pour emménager avec un énième garçon… Pendant quinze jours seulement.

Son instabilité dans la vie montre son envie de se démarquer, d’améliorer sa situation par tous les moyens.

Les relations amoureuses

Difficiles de toutes les énumérer… La seule vraie constante dans ses relations, c’est Justin. Ils se sont aimés, se sont séparés, elle est même tombée enceinte… Si leur relation est tout aussi instable que la vie de Kim, toutes ces frasques prouvent l’attachement de la blonde pour son ami. Elle ne considère pas Justin comme un garçon qu’elle peut jeter… Du moins, pas tout le temps.

Difficile d’imaginer Kim en tant que maman. Pourtant, elle a peut-être pris la plus belle décision de sa vie en cachant à Justin qu’il était le père. Il aura fallu attendre la fin du quatrième tome pour qu’elle arrête de ne penser qu’à elle.  Un personnage émouvant et auquel on s’attache qui pourrait certainement nous surprendre.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Kim

A la base, Kimberly devait être une fille ronde, héroine de la bande dessinée Les D’Jeunes. Mais c’est finalement le personnage de Justin qui s’est imposé. Kimberly a perdu ses forme pour devenir une jeune fille blonde sexy et égoïste.

Alexandra Leblond

3 questions à… Amanda Lear

 

Amanda Lear est la première à avoir soutenu « Mes papas & moi », alors que la BD n’était même pas publiée sur Facebook. L’ancienne égérie de Salvator Dali a accepté de répondre à nos 3 questions.

 

Vous êtes présente dans l’album Mes Papas Et Moi. Qu’est-ce qui vous a plu dans cette bande dessinée ?

J’adore l’idée d’être représentée dans une BD, c’est très flatteur. Bien que je sois embellie et idéalisée dans cet album, c’est très bien d’être associée à une bande dessinée traitant de sujets aussi graves et importants que l’homosexualité et l’homoparentalité.

J’ai toujours été super fan de BD et j’ai même débuté ma carrière grâce à une BD russe que David Bowie adorait et voulait que j’incarne ! D’ailleurs, mes premiers looks (cuissardes, collants, chevelure…) étaient inspirés des dessins de Barbarella, Pravda et d’autres Vampirellas de l’époque !

Que pensez-vous de l’homoparentalité ?

Je suis tout à fait d’accord. Tant d’enfants seraient plus heureux avec deux parents homo qu’avec un couple de Thénardier ou pas de parents du tout !

Chanteuse, actrice, animatrice, peintre… Une carrière remplie de succès. Quel regard portez-vous sur votre propre parcours ?

J’ai eu une chance inouie de réussir une carrière internationale, alors qu’au départ, je voulais juste être fleuriste ou faire de la peinture. N’ayant aucune ambition, je suis tombée dans la marmite du succès et j’ai dû mener une vie trépidante de star. Je ne me plains pas mais j’avais rêvé d’autre chose…

 

Site Internet : www.amandalear.com

Justin Mayer

Bande dessinée : Les d’jeunes

Justin Mayer est le premier personnage emblématique de Mikl Mayer, qui lui a même donné son nom ce qui atteste un certain attachement pour ce personnage. Mikl ira même jusqu’à dire qu’il est un peu comme un membre de la famille. Son prénom lui vient du célèbre chanteur Justin Timberlake dont il écoutait une chanson en le dessinant. Au travers de Justin, Mikl décrivait ainsi tous ses complexes, afin de s’en moquer, comme une thérapie.

Le caractère

On peut tous s’identifier à Justin. Ce garçon aux mauvaises notes et un peu gauche avec les filles. Il n’en reste pas moins un garçon courageux capable de défendre une personne qu’il ne connaît pas encore et qui le critiquait même au début du premier tome.
Comme tous les jeunes de son âge, Justin doute de lui et craint le regard des autres. Si dans le premier tome on pourrait croire que Justin cherche l’amour, en fait, c’est lui qui se cherche.

Comme tout être humain, Justin évolue, notamment dans le tome 3 des d’jeunes. La culpabilité le ronge, son père est dans le coma et, se considérant fautif, il aimerait enfin devenir le fils parfait pour le jour où il se réveillera.

Justin est un personnage très humain, affecté par ce que pensent les autres mais aussi par les événements de la vie.  Il est authentique et touchant.

La vie de famille

Justin n’a pas une vie de famille facile. Il aimerait rendre son père fier mais le sport ça n’est pas franchement son truc. Le comble, c’est quand sa mère annonce qu’elle est enceinte ! Difficile de trouver sa place quand on ne correspond pas aux attentes de ses parents… Mais parfois, l’absence d’un père est plus difficile à supporter que son indifférence car si la deuxième est réversible, la première ne l’est pas.

L’expression « un de perdu, dix de retrouvés » n’est pas totalement incorrecte quand on pense à Justin. Alors que son père est mort, le quatrième tome des d’jeunes nous surprend avec le retour de John, le père biologique de Justin… Gérer la perte d’un parent est déjà bien compliqué, mais comment gérer l’arrivée d’un nouveau père à presque vingt ans ?

 

Les relations amoureuses

Sa vie amoureuse n’est pas plus un succès que le reste. Qui n’a jamais eu à supporter une fille ou un garçon un peu trop collant ? Galant, Justin n’ose pas remballer cette Sabrina. Il a bien failli le faire ! Si sa cousine Elodie n’était pas autant à son goût…

C’est finalement après diverses péripéties et un baiser volé sur une scène de théâtre que Justin commencera à réaliser que peut-être, il n’aime pas les filles. Pour autant, il se servira de son amie Kim pour ne pas avoir l’air d’un gay tant le regard des autres est dur à supporter pour lui. Un choix peu glorieux que sa meilleure amie Morgane n’approuve pas.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Justin

Le personnage de Justin a une famille similaire à celle de l’auteur dans les deux premiers albums. Il ne devait pas être le personnage principal à l’origine, mais la proximité entre le personnage et l’auteur l’a emporté.

Alexandra Leblond

Un nouveau personnage et quelques retours dans « Mes papas & moi »

A la rentrée seront publiés les nouveaux épisodes de « Mes papas & moi » sur ce site dans la catégorie « Série » ainsi que sur la page Facebook Mikl Mayer. Un nouveau personnage fera son apparition, quand d’autres feront leur retour.

Les retours

Déjà présente dans le premier album de « Mes papas avant moi », Mélanie a déjà fait son retour à la fin de « Mes papas & moi » avec une révélation choc. Mais Mélanie cache encore de nombreux secrets….

Absente dans le premier album de « Mes papas & moi », Debbie sera de retour dans le prochain album, et continuera à se mêler de tout, pour notre plus grand bonheur !

Présent dans l’album de « Mes papas avant moi 2 », l’inspecteur de police aura encore affaire à Tristan et Florian.

 

 

La nouvelle

Valentina est transgenre. Elle deviendra la nounou de Zack. Mais tout ne sera pas simple pour cette ancienne militaire.

 

La bande dessinée « Mes papas & moi » sera de retour le 31 août sur ce site et le 2 septembre sur Facebook. L’album lui, devrait sortir courant 2019.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur le prochain album de « Mes papas & moi »

L’album « Mes papas & moi » sortira le 14 septembre. Déjà édité en 2015, la nouvelle version offrira de nombreuses surprises.

Voilà deux ans que l’album était indisponible. Après avoir claqué la porte à son précédent éditeur, Mikl Mayer a dû attendre deux ans pour retrouver les droits sur sa série « Mes papas & moi ».

En attendant, c’est « Mes papas avant moi » qui a été édité, en deux albums, chez Garçon Edition. Disponible sur Amazon, on y découvrait la rencontre des deux papas, et comment ils sont devenus pères.

Lancé avant les vacances d’été, l’album « Mes papas & moi » était enfin prêt à faire son retour. Avec 6 020€ de contribution, il est le deuxième plus gros succès sur Ulule de Mikl Mayer, juste derrière… La première version de « Mes papas & moi », avec 6 080€ !

A la rentrée, la bande dessinée revient donc, dans un format LUXE, avec une couverture cartonnée ce coup-ci et de nouvelles pages. En voici d’ailleurs la couverture :

Pourtant, l’album contiendra toujours 48 pages, mais les premières, utilisées pour « Mes papas avant moi » ont été supprimées, remplacées par des inédites.

De plus, l’album s’offre de nouveaux guests. Auprès d’Amanda Lear et Arielle Dombasle se sont joints Line Renaud et Navii. Un casting donc très riche !

« Mes papas & moi » est aussi la première bande dessinée centrée sur une famille homoparentale en France, et reste encore actuellement toujours la seule.

 

Les guests de « Mes papas & moi »

Déjà présentes dans la première version de « Mes papas & moi », Arielle Dombasle et Amanda Lear sont rejointes par Line Renaud et Navii dans la nouvelle version.

On avait promis des surprises, autant dire qu’on ne va pas être déçu. Alors qu’Arielle Dombasle et Amanda Lear ont confirmé leur soutien à la nouvelle version de « Mes papas & moi », le casting s’allonge avec deux nouveaux noms, Line Renaud et Navii, qui apparaîtront dans des pages inédites.

Si l’apparition de Navii dans l’album ne surprend pas vraiment (une BD où il rencontrait les deux héros a déjà été publiée il y a deux ans), celle de Line Renaud en revanche est assez inattendue. Mais Mikl Mayer tenait à sa participation au projet.

Line a d’ailleurs très vite accepté le projet, précisant qu’elle aimait beaucoup le talent du jeune auteur.

 

Nouvelles affiches pour l’album « Mes papas & moi »

L’album « Mes papas & moi », financé avec succès sur Ulule, sortira à la rentrée. Si aucune date de sortie n’a encore été arrêtée pour le moment et que la couverture de l’album n’a pas encore été dévoilée, ainsi que les nouveaux guests, les personnages se dévoilent enfin sur de nouvelles affiches.

L’été sera long ! En attendant les nouveaux épisodes de « Mes papas & moi » publiés sur ce site à partir du 31 août et sur Facebook à partir du 2 septembre, les nouvelles informations sur le prochain album se font désirer.

Pourtant la rentrée approche. A quelques semaines de la sortie, les informations concernant l’album devraient affluer.

Si les choses prennent leur temps, c’est parce que Mikl veut bien faire. La tendance à la précipitation sur les deux premiers albums ont coûté cher, et quelques rendez-vous ont été manqués, malgré le fait que la série « Mes papas avant moi » soit rentrée dans les objectifs de la maison d’édition.

En attendant, il faudra prendre son mal en patience. Pour vous faire patienter, découvrez les premières affiches des personnages de « Mes papas & moi » nouvelle version.