Florian Harvey

 

Bande dessinée : Mes papas avant moi et Mes papas & moi

Florian c’est clairement le beau gosse de la BD et son succès avec les filles (et les garçons !) le prouve bien.

Caractère

Florian c’est un peu la force tranquille. Calme en toutes circonstances… Ou presque. En effet, il n’a jamais hésité à sortir les poings pour défendre Tristan ou se défendre lui-même. C’est quelqu’un de très courageux qui n’a pas manqué d’affronter le Maquilleur, tout comme son amoureux !

C’est également un garçon très à l’écoute et présent pour les autres. Parfois un peu gaffeur, parfois un peu blagueur, il lui arrive comme dans tous les couples de dormir dans le canapé…

On peut dire que ce qui le caractérise vraiment, c’est la patience et la compréhension dont il fait preuve à l’égard de sa situation avec Tristan. Plus d’un aurait abandonné après l’échec de la demande en mariage…

La vie de famille

Contrairement à Tristan, sa vie de famille est un peu plus harmonieuse. Enfin… En apparence. En effet, Florian et sa mère sont plutôt proches. Ah, Debbie… Qui n’a pas reconnu sa mère dans ce personnage ? Attachante et légèrement… envahissante ! Mais c’est comme ça qu’on l’aime.

Alors bien sûr, il ne faut pas oublier le petit Zack, son fils.

Si on s’arrêtait là, le tableau serait parfait. C’est sans compter la mort de son père survenant dans le tome 1 et la rencontre avec son oncle qui nous fait froid dans le dos, nous laissant alors le loisir d’imaginer le pire. Encore une fois, Mikl nous rappelle que tout n’est jamais blanc ou noir.

Enfin, il y a Mélanie et sa fille. Finiront-ils par former une famille ? Pas sûr que Tristan soit pour…

La vie amoureuse

En parlant de Tristan ! L’amour de sa vie. Mais ça n’a pas toujours été facile (et ça ne l’est toujours pas). Mine de rien, la situation pèse Florian. Et ce n’est pas seulement à cause du poids de sa belle-mère… Mais par amour il accorde le temps nécessaire à Tristan. D’un autre côté… il n’est pas non plus irréprochable ! Si son succès avec les filles leur a apporté le magnifique petit Zack, il lui aura aussi apporté une fille. Tantôt coureur de jupons, on espère que Florian s’est calmé depuis qu’il est avec Tristan !

Il semble en tout cas prêt à se caser puisque le mariage approche. Certes, il n’est peut-être pas autant investi que Tristan, mais il est en tout cas bien préoccupé par le coût.

Alexandra Leblond

Tristan Boudin

Bande dessinées : Mes papas & moi et Mes papas avant moi

Nous l’avons connu étudiant, nous le connaissons désormais comme homme au foyer. Vous l’aurez compris, nous parlerons de Tristan dont le coming-out se fait longuement fait attendre.

Le caractère

Tristan pourrait représenter le parfait cliché de l’homosexuel et c’est ce qui nous amuse chez lui. Le pire, c’est qu’il n’en a même pas conscience ! Il a effectivement des manières plutôt efféminées, autant dans le prequel que dans le tome original.

C’est quelqu’un d’assez discret et qui n’ose pas tellement se défendre dans la vie de tous les jours. On a pu le voir au lycée au contact de Lucien, mais également dans sa vie future, au contact de sa mère… Il ne manquera toutefois pas de courage face au Maquilleur mais avait-il vraiment le choix ? L’instinct de survie a probablement bien fait son travail.

C’est un personnage plutôt joyeux, assez drôle. Mais voilà tout l’intérêt du travail de Mikl Mayer : chaque personnage peut avoir sa dimension tragique. Le premier tome de « mes papas avant moi » témoigne d’ailleurs de la fragilité de Tristan face à sa situation familiale. On peut imaginer que sans l’aide de Florian, cette tentative de suicide n’aurait pas été la seule…

Florian qui est par ailleurs l’homme de sa vie et que Tristan a peur de perdre par moment. Vous savez, la jalousie, tout ça…

Dans le deuxième album, il dévoile encore une autre facette : celle d’un homme motivé à reprendre une vie active pour s’offrir le mariage de ses rêves. Tristan est donc encore plein de surprises ! Trouvera-t-il enfin le courage nécessaire pour affronter sa mère ?

La vie de famille

Comme beaucoup de ses personnages, Mikl Mayer n’a pas épargné la vie de famille du pauvre Tristan. Être homosexuel ce n’est déjà pas facile mais avoir la mère la plus homophobe de la ville, ça n’arrange rien. On ne peut pas dire que Tristan ait évolué dans une bonne atmosphère, entre la mère extrêmiste et le père qui n’ose pas s’imposer et la contredire.

Quant à sa sœur ? Elle lui a totalement coupé l’herbe sous le pied et a fait son coming-out le soir-même où il voulait le faire. Ca ne les empêche pas d’avoir de bons rapports, toutefois Tristan n’a jamais retrouvé le courage pour se lancer.

Mais il a une deuxième famille, Tristan. Celle qu’il forme avec Florian et leur petit Zack, et cette vie-là est quand même beaucoup plus joyeuse et épanouissante. Ils rencontrent les mêmes problèmes d’une famille totalement lambda. Espérons que Tristan ne reproduise pas les mêmes erreurs que sa mère et qu’il laissa à son fils le loisir d’être ce qu’il veut être.

La vie amoureuse

Tristan a eu deux vies amoureuses en même temps ! Une officielle, celle qu’il menait avec Sam pour protéger son secret. Et une très officieuse avec Florian, l’amour de sa vie.

On en sait relativement peu sur le passé amoureux de Tristan. On peut même penser qu’il n’y aura eu que Florian dans sa vie et c’est assez romantique à imaginer, surtout qu’ils vont bientôt concrétiser leur amour dans un mariage. On espère toutefois que leur couple résistera à toute cette pression qu’est l’organisation d’un événement pareil… Et qu’il résistera aussi à la mère de Tristan, vrai fardeau sur les épaules de l’un et de l’autre.

Alexandra Leblond

Samantha Stone

Bande dessinée : Mes papas & moi, Mes papas avant moi, Les D’Jeunes (Tome 4), People et En caisse !

Samantha, ou plutôt Sam comme on la connaît le mieux, est le personnage qui apparaît dans le plus grand nombre de tomes et que l’on peut voir au moins une fois dans chaque série. En effet, présente à la fois dans les préquels de « Mes papas et moi » ainsi que dans la BD originale, on peut également la retrouver dans En Caisse. On peut même l’apercevoir dans le tome 4 des d’jeunes. Enfin, elle est aussi l’héroïne de la BD People, centrée sur sa carrière de journaliste – ou plutôt son début de carrière.

Son prénom lui vient de Samantha Jones dans Sex And The City. Son nom, Stone, elle le doit à sa mère. En effet, elle est reprise de Patsy Stone dans la série Absolutely Fabulous.

Le caractère

On pourrait penser que Sam ressemble en beaucoup à Kim des d’jeunes. Un surnom à trois lettres, des cheveux blonds, une vie amoureuse mouvementée et une intelligence parfois remise en question. Mais Sam se distingue premièrement par sa stabilité professionnelle. On peut tout à fait vivre l’évolution de sa carrière dans les différents tomes. Tout commence par son émission sur le web et ses interviews – dont celle de Mikl Mayer d’ailleurs – pour terminer par une embauche dans le monde du journalisme.

Sam est à l’aise avec les gens, peut-être trop parfois… Elle en oublie souvent les convenances ou la politesse mais c’est ce qui fait son charme. Malgré ce qu’on pourrait penser, c’est une fille naturelle. Qui n’a pas de filtre. Ce qui peut parfois passer pour de la bêtise s’apparente plus à une façon différente de voir le monde et de se comporter en société. Sa rencontre avec le journaliste Laurent Argelier en est un parfait exemple d’ailleurs ! Prête à poser ses questions malgré l’arrivée imminente du petit Zack… On peut y deviner une force de caractère que ses tenues courtes ne laisseraient pas présager au premier abord.

La vie de famille

Enfin, dernier point commun avec Kim, sa situation familiale n’est pas très glorieuse. Si Sam vit dans le luxe, elle vit surtout sans sa mère qui est fourrée à droite et à gauche les trois quarts de l’année. C’est peut-être pour ça qu’elle n’a pas voulu avorter d’ailleurs et qu’elle est présente pour Zack. Sa mère n’apparaît d’ailleurs que dans le préquel, ce qui indique bien qu’elle n’est que rarement présente, contrairement à celle de Tristan ou à celle de Florian.

Il n’y a plus qu’à lui souhaiter une meilleure vie de famille à venir avec le petit Zack, mais les cartes sont entre ses mains.

Une chose est sûre, Sam est moins superficielle que sa mère, ancienne « célébrité » dans le monde de la mode. Elle a de l’ambition et ne reste pas sur un seul succès.

Les relations amoureuses

Sam n’a pas eu un rôle facile. Pendant longtemps elle a dû jouer la petite-amie de Tristan afin de couvrir son homosexualité.

Elle est bien tombée amoureuse une fois, oui… Mais manque de chance, il s’agissait de Florian. Même si le personnage ne montre pas énormément de dimensions tragiques, il ne faut pas oublier ces déceptions qui font d’elle ce qu’elle est.

Elle a donc tendance à enchaîner les relations. Toutefois, contrairement à Kim, l’accent est davantage mis sur sa carrière et sa grossesse que sur sa vie amoureuse.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Sam

L’idée de ce personnage est venu à Mikl en regardant Le Coeur A Ses Raisons. Il est inspirée du personnage de Megan Barrington-Mongomery, la journaliste « potiche » qui présentait l’émission Megan Tient Un Micro Devant Quelqu’un De Connu.

Alexandra Leblond

Sabrina Lafitte

Bande dessinée : Les D’Jeunes

Sabrina, tout simplement

Le personnage de Sabrina est spécial rien qu’à son design, avec un visage plus allongé que les autres. Elle nous fait rire, nous fait pitié, mais que se cache-t-il derrière ses grosses lunettes ?

Malgré son look démodé, ce qu’on remarque chez Sabrina c’est son enthousiasme pour la vie. Elle est toujours pleine d’entrain ! Autre point marquant : sa détermination. Son amour pour Justin est vrai, c’est lui qu’elle veut et Sabrina n’abandonne pas malgré les mots peu flatteurs du garçon. Pour autant, elle n’est pas jalouse de sa cousine Elodie sur qui Justin a flashé, ce qui fait d’elle quelqu’un de raisonnable et de gentil.

Il se pourrait cela dit qu’elle soit jalouse de la jolie Kim avec qui elle entretient des rapports plus que tendus. La blonde tentera même de la relooker… en vain.

Contrairement à ce qu’elle dégage aux premiers abords, Sabrina ne se laisse pas faire dans la vie. Elle se bat pour avoir ce qu’elle veut et sait se défendre. Elle ne se laisse pas abattre et finit même par embrasser l’un des amis de son crush, Valentin, un plutôt beau garçon.

A la fin du tome 2 il n’est pas rare de voir Sabrina en compagnie de Morgane, preuve qu’elle aura réussi à s’intégrer dans une bande, prenant même la place de la jolie Kim.

Promulguée au rang de personnage principal dans le tome 2, ses apparitions deviendront plus rares dans les deux suivants où elle aura plus le rôle d’acolyte de Morgane et de soutien. Les deux femmes sont alors souvent dessinées ensemble et ajoutent une touche d’humour liée à leurs traits de caractère respectifs. Sabrina n’en est pas moins importante et on imagine sans mal le rôle qu’elle peut jouer dans la vie de Justin, surtout dans le tome 4 qui ne l’épargne pas.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Sabrina

A l’origine, le personnage ne devait apparaître que furtivement dans le 1er album des d’jeunes, mais elle a tellement fait rire les premiers lecteurs qu’elle est devenue un des personnages principaux dès le tome 2.

Alexandra Leblond

Morgane

Bande dessinée : Les D’Jeunes

Morgane, tout simplement

Morgane, c’est la force tranquille de cette bande de potes. Peut-être aussi celle que l’on aperçoit le moins dans les albums. Pour autant, elle a toute son utilité, notamment auprès de son meilleur ami Justin.

Morgane, c’est celle qui soutient Justin dans toutes les situations mais aussi celle qui n’hésite pas à le remettre à sa place quand il a tort. Elle ne joue pas un rôle et pratique beaucoup l’ironie.

Ce que l’on peut surtout retenir d’elle, c’est que Morgane est la seule à réellement accepter Sabrina, la voisine un peu collante de Justin, dans sa vie. Elle ira même jusqu’à lui proposer une colocation ! On peut en déduire son ouverture d’esprit qui se confirme avec son intérêt pour les bars gays.

 

 

Elle est aussi très patiente et surtout une bonne personne, prête à aider ses amis et même ses anciens amis. Si on ne peut pas dire qu’elle apprécie beaucoup Kim au bout du compte, lassée de sa personnalité trop exubérante, elle lui proposera tout de même la colocation malgré son bébé à venir. Une jeune femme au grand coeur, discrète, qui mériterait un peu plus de lumière.

Alexandra Leblond

Kimberly Jones

Bande dessinée : Les d’jeunes

Son nom lui vient de Samantha Jones dans la série Sex And The City. Le nom Jones pour le personnage Samantha Jones, et le prémon Kimberly pour l’actrice qui l’incarne Kim Cattrall.

Le caractère

Kim se fait remarquer dès le premier tome des d’jeunes avec son caractère détonant et sa personnalité… Atypique. Ses tenues légères et son goût prononcé pour les hommes et l’amour l’empêchent parfois d’être prise au sérieux. Elle ne sait pas ce qu’elle veut dans la vie, tourne autour de plusieurs hommes, de plusieurs métiers… Et n’est pas forcément la meilleure élève qui soit.

Elle est un peu la pièce rapportée du groupe d’amis qu’elle forme avec Justin, Morgane, et dans les premiers épisodes Valentin. En effet, il lui arrive souvent de quitter cette bande ou de s’en faire éjecter sans trop d’émotions.

Ce qu’il faut retenir de Kim, au delà de ses défauts qui font son personnage, c’est sa détermination. Elle ira tout de même jusqu’à s’incruster sur un plateau télé en espérant percer dans le milieu de l’acting ! C’est un personnage fort qui ne se laisse pas démonter par la vie qu’elle a. Sûre d’elle et de ses capacités, un peu bête par moment mais qui sait, parfois, à de rares moments, se comporter comme une réelle amie.

La vie de famille

On pourrait croire que Kim a une vie parfaite et totalement superficielle. Pourtant, la demoiselle vit pendant une bonne partie de l’histoire dans une caravane avec sa mère. Caravane que l’on peut soupçonner d’être insalubre d’ailleurs car beaucoup de mouches volent tout autour.

Les deux femmes déménagent au début du tome 2 dans un appartement qui n’a pas l’air plus luxueux. On peut alors comprendre que les finances de la famille Jones sont très moyennes, voire basses, ce qui contraste avec la personnalité exubérante de Kim. De ce constat on peut comprendre son envie de percer dans les milieux riches en tant que mannequin ou actrice pour se sortir de la misère.

Si encore mère et fille s’entendaient bien… Mais non, elles se disputent tout le temps. La mère ne comprend pas la fille, qui finira par quitter l’appartement pour emménager avec un énième garçon… Pendant quinze jours seulement.

Son instabilité dans la vie montre son envie de se démarquer, d’améliorer sa situation par tous les moyens.

Les relations amoureuses

Difficiles de toutes les énumérer… La seule vraie constante dans ses relations, c’est Justin. Ils se sont aimés, se sont séparés, elle est même tombée enceinte… Si leur relation est tout aussi instable que la vie de Kim, toutes ces frasques prouvent l’attachement de la blonde pour son ami. Elle ne considère pas Justin comme un garçon qu’elle peut jeter… Du moins, pas tout le temps.

Difficile d’imaginer Kim en tant que maman. Pourtant, elle a peut-être pris la plus belle décision de sa vie en cachant à Justin qu’il était le père. Il aura fallu attendre la fin du quatrième tome pour qu’elle arrête de ne penser qu’à elle.  Un personnage émouvant et auquel on s’attache qui pourrait certainement nous surprendre.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Kim

A la base, Kimberly devait être une fille ronde, héroine de la bande dessinée Les D’Jeunes. Mais c’est finalement le personnage de Justin qui s’est imposé. Kimberly a perdu ses forme pour devenir une jeune fille blonde sexy et égoïste.

Alexandra Leblond

Justin Mayer

Bande dessinée : Les d’jeunes

Justin Mayer est le premier personnage emblématique de Mikl Mayer, qui lui a même donné son nom ce qui atteste un certain attachement pour ce personnage. Mikl ira même jusqu’à dire qu’il est un peu comme un membre de la famille. Son prénom lui vient du célèbre chanteur Justin Timberlake dont il écoutait une chanson en le dessinant. Au travers de Justin, Mikl décrivait ainsi tous ses complexes, afin de s’en moquer, comme une thérapie.

Le caractère

On peut tous s’identifier à Justin. Ce garçon aux mauvaises notes et un peu gauche avec les filles. Il n’en reste pas moins un garçon courageux capable de défendre une personne qu’il ne connaît pas encore et qui le critiquait même au début du premier tome.
Comme tous les jeunes de son âge, Justin doute de lui et craint le regard des autres. Si dans le premier tome on pourrait croire que Justin cherche l’amour, en fait, c’est lui qui se cherche.

Comme tout être humain, Justin évolue, notamment dans le tome 3 des d’jeunes. La culpabilité le ronge, son père est dans le coma et, se considérant fautif, il aimerait enfin devenir le fils parfait pour le jour où il se réveillera.

Justin est un personnage très humain, affecté par ce que pensent les autres mais aussi par les événements de la vie.  Il est authentique et touchant.

La vie de famille

Justin n’a pas une vie de famille facile. Il aimerait rendre son père fier mais le sport ça n’est pas franchement son truc. Le comble, c’est quand sa mère annonce qu’elle est enceinte ! Difficile de trouver sa place quand on ne correspond pas aux attentes de ses parents… Mais parfois, l’absence d’un père est plus difficile à supporter que son indifférence car si la deuxième est réversible, la première ne l’est pas.

L’expression « un de perdu, dix de retrouvés » n’est pas totalement incorrecte quand on pense à Justin. Alors que son père est mort, le quatrième tome des d’jeunes nous surprend avec le retour de John, le père biologique de Justin… Gérer la perte d’un parent est déjà bien compliqué, mais comment gérer l’arrivée d’un nouveau père à presque vingt ans ?

 

Les relations amoureuses

Sa vie amoureuse n’est pas plus un succès que le reste. Qui n’a jamais eu à supporter une fille ou un garçon un peu trop collant ? Galant, Justin n’ose pas remballer cette Sabrina. Il a bien failli le faire ! Si sa cousine Elodie n’était pas autant à son goût…

C’est finalement après diverses péripéties et un baiser volé sur une scène de théâtre que Justin commencera à réaliser que peut-être, il n’aime pas les filles. Pour autant, il se servira de son amie Kim pour ne pas avoir l’air d’un gay tant le regard des autres est dur à supporter pour lui. Un choix peu glorieux que sa meilleure amie Morgane n’approuve pas.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Justin

Le personnage de Justin a une famille similaire à celle de l’auteur dans les deux premiers albums. Il ne devait pas être le personnage principal à l’origine, mais la proximité entre le personnage et l’auteur l’a emporté.

Alexandra Leblond