Jean-Paul Gaultier dans Mes papas avant moi

Le célèbre créateur de mode a livré, après 50 ans de carrière, son dernier défilé ce mercredi 22 janvier. Il devait être un des personnages de Mes papas avant moi…

Le communiqué de presse envoyé vendredi 17 janvier par la maison du couturier ne laissait pas le moindre doute sur sa nature événementielle. Signé par Jean-Paul Gaultier, il précisait : « Le 22 janvier 2020, je fêterai mes 50 ans de carrière dans la mode avec un grand défilé-show Haute Couture, au Théâtre du Chatelet. Ce sera aussi mon dernier défilé. »

Considéré dans le passé comme « l’enfant terrible de la mode », le créateur français de 67 ans est une figure désormais incontournable dans le monde de la couture, connu pour avoir bousculé les codes vestimentaires dans les années 80 jusqu’à être qualifié d’iconoclaste. Depuis ses premières collections, il a mélangé les genres, les sexes, les époques, la gouaille des rues populaires et la distinction des beaux quartiers. « Dès votre première collection en 1976, vous avez remis en cause les critères du goût et du mauvais goût. Vous avez choqué, dérangé et agacé en vous amusant à brouiller les pistes avec une garde-robe ambivalente et interchangeable », lançait Pierre Cardin en lui remettant la Légion d’honneur en 2001.

Au vu de la carrière du couturier, on ne s’étonne guère que Mikl Mayer rêvait de le dessiner dans sa bande dessinée, et pourtant il aurait refusé sa proposition, estimant que l’histoire n’avait pas besoin de sa présence.

Malgré son refus, Jean-Paul Gaultier fait pourtant indirectement parti de l’aventure. En effet, pendant une interview où elle s’était invitée, la mère de Sam avouera que le couturier est son père.

Laisser un commentaire