Jonathan

 

Bande dessinée : Mes papas avant moi 2

Jonathan, tout simplement

On ne va pas se le cacher, le personnage de Jonathan est exécrable. Sa courte apparition dans le deuxième tome a de quoi énerver ! Homophobe, hautain, on n’aimerait clairement pas avoir un médecin comme lui. Parce que oui, il étudie la médecine ! Une chose est sûre, il se serait très bien entendu avec Lucien. Et c’est donc tout naturellement qu’il est un ami de Christine, la mère de Tristan ! C’est d’ailleurs à cette occasion que les deux hommes se rencontrent.
Jonathan est moins aveugle que sa très chère amie et remarque tout de suite l’homosexualité de Tristan. Là où il aurait pu être un vrai con, c’est qu’il aurait pu le faire chanter en demandant tout et n’importe quoi. Alors, l’un dans l’autre, il est un peu moins débile qu’on ne croirait…

EH BAH NON ! Il est exactement comme on le croit. En effet, on le retrouve quelques pages plus loin à manifester contre le restaurant de Debbie. Bon, tout le monde a le droit de manifester n’est-ce pas ? Mais il est ce genre de personnes à penser que la violence résoudra tout et montra d’un cran dans les extrêmes, là où Christine restera « soft ». Alors je dirais que le seul côté vraiment positif de ce personnage : il nous permettra de réaliser que la mère de Tristan reste humaine et qu’elle n’est pas prête à tout pour ses croyances. De quoi la rendre un peu plus agréable à la vue et lui un peu plus détestable.

Alors bien sûr, encore un parfait coupable à rajouter sur la liste des potentiels Maquilleur… Malheureusement les gens comme Jonathan existent dans la vraie vie et j’aurais aimé ne pas avoir à le préciser..

Alexandra Leblond

Laisser un commentaire