Kimberly Jones

 

Bande dessinée : Les d’jeunes

Son nom lui vient de Samantha Jones dans la série Sex And The City. Le nom Jones pour le personnage Samantha Jones, et le prémon Kimberly pour l’actrice qui l’incarne Kim Cattrall.

Le caractère

Kim se fait remarquer dès le premier tome des d’jeunes avec son caractère détonant et sa personnalité… Atypique. Ses tenues légères et son goût prononcé pour les hommes et l’amour l’empêchent parfois d’être prise au sérieux. Elle ne sait pas ce qu’elle veut dans la vie, tourne autour de plusieurs hommes, de plusieurs métiers… Et n’est pas forcément la meilleure élève qui soit.

Elle est un peu la pièce rapportée du groupe d’amis qu’elle forme avec Justin, Morgane, et dans les premiers épisodes Valentin. En effet, il lui arrive souvent de quitter cette bande ou de s’en faire éjecter sans trop d’émotions.

Ce qu’il faut retenir de Kim, au delà de ses défauts qui font son personnage, c’est sa détermination. Elle ira tout de même jusqu’à s’incruster sur un plateau télé en espérant percer dans le milieu de l’acting ! C’est un personnage fort qui ne se laisse pas démonter par la vie qu’elle a. Sûre d’elle et de ses capacités, un peu bête par moment mais qui sait, parfois, à de rares moments, se comporter comme une réelle amie.

La vie de famille

On pourrait croire que Kim a une vie parfaite et totalement superficielle. Pourtant, la demoiselle vit pendant une bonne partie de l’histoire dans une caravane avec sa mère. Caravane que l’on peut soupçonner d’être insalubre d’ailleurs car beaucoup de mouches volent tout autour.

Les deux femmes déménagent au début du tome 2 dans un appartement qui n’a pas l’air plus luxueux. On peut alors comprendre que les finances de la famille Jones sont très moyennes, voire basses, ce qui contraste avec la personnalité exubérante de Kim. De ce constat on peut comprendre son envie de percer dans les milieux riches en tant que mannequin ou actrice pour se sortir de la misère.

Si encore mère et fille s’entendaient bien… Mais non, elles se disputent tout le temps. La mère ne comprend pas la fille, qui finira par quitter l’appartement pour emménager avec un énième garçon… Pendant quinze jours seulement.

Son instabilité dans la vie montre son envie de se démarquer, d’améliorer sa situation par tous les moyens.

Les relations amoureuses

Difficiles de toutes les énumérer… La seule vraie constante dans ses relations, c’est Justin. Ils se sont aimés, se sont séparés, elle est même tombée enceinte… Si leur relation est tout aussi instable que la vie de Kim, toutes ces frasques prouvent l’attachement de la blonde pour son ami. Elle ne considère pas Justin comme un garçon qu’elle peut jeter… Du moins, pas tout le temps.

Difficile d’imaginer Kim en tant que maman. Pourtant, elle a peut-être pris la plus belle décision de sa vie en cachant à Justin qu’il était le père. Il aura fallu attendre la fin du quatrième tome pour qu’elle arrête de ne penser qu’à elle.  Un personnage émouvant et auquel on s’attache qui pourrait certainement nous surprendre.

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Kim

A la base, Kimberly devait être une fille ronde, héroine de la bande dessinée Les D’Jeunes. Mais c’est finalement le personnage de Justin qui s’est imposé. Kimberly a perdu ses forme pour devenir une jeune fille blonde sexy et égoïste.

Alexandra Leblond

Laisser un commentaire