Le retour de Têtu

Têtu est de retour en kiosque ce mercredi 21 novembre, après plusieurs liquidations. Premier soutien de « Mes papas & moi », le magazine fait peau neuve sous la direction de Romain Burrel, grâce au soutien d’un collectif d’entrepreneurs, et au succès d’une campagne de financement participatif.

« Et alors » questionne Têtu pour son grand retour. Un titre fort, avec en couverture deux hommes qui se prennent dans les bras alors que les agressions homophobes explosent en France. Pour le rédacteur en chef, Romain Burrel, il était important de réaliser une couverture qui ait du sens. Et à ce niveau-là, on ne peut nier la réussite.

Après deux arrêts, en 2015 et en 2017, Têtu revient donc, et passe en trimestriel pour la première fois. Avec un nouveau site Internet, une nouvelle équipe et une nouvelle formule, le titre fait peau neuve. Romain Burrel avait annoncé vouloir relancer la version papier, voilà qui est donc fait !

Contrairement aux précédentes versions, celle-ci veut donner plus de place aux témoignages, et rendre la parole aux personnes LGBT. D’ailleurs, l’une des grandes enquêtes de cette nouvelle formule concerne la LGBT-phobie à l’école, en donnant l’occasion à des enfants qui ont subi le harcèlement scolaire.

Le magazine compte aussi offrir des pages cultures plus riches, à la demande d’un lectorat réalisé auprès d’un groupe de 5 000 personnes, lors d’un sondage réalisé cet été.

On espère que ce retour sera le bon pour Têtu, qui a été le premier média à soutenir la première bande dessinée centrée sur un couple homoparentale en France, en publiant les aventures de « Mes papas & moi » sur sa page Facebook, avant que celle-ci ne soit reprise par Yagg puis depuis 2016 par Garçon Magazine.

 

Laisser un commentaire