Mme Couderc

 

Bande dessinée : Mes papas avant moi (Tome 2), Mes papas et moi (Tome 1)

Madame Couderc, tout simplement

Madame Couderc n’est pas sans rappeler Madame Rowling, autre vieille un peu psychopathe qui effrayait Justin dans les d’jeunes. Si on compte tous les points communs : un âge à peu près similaire, un air sympathique (bien qu’assez peu) au premier abord, des envies meurtrières, et surtout un personnage que l’on n’appellera jamais par son prénom.

Mais qui se cache derrière Madame Couderc ? Certainement pas son amant, puisqu’il est mort ! Pardon, c’était tentant…

Madame Couderc est la première voisine rencontrée par Tristan et Florian quand ils emménagent ensemble dans Mes Papas avant Moi 2. Elle a l’air adorable ! Souriante, et avec un gâteau pour les accueillir. Le couple peut enfin se poser et espérer avoir une vie normale !
Elle organise même une fête pour célébrer leur arrivée. Ainsi, à la fin du deuxième tome de Mes Papas avant Moi, on peut observer son manque de tact et son côté un peu maladroit, avec ses préjugés sur les gays… Elle ira jusqu’à dire que les homos sont bizarres, mais peut-être est-ce un mauvais jugement lié à sa génération. Tous les voisins ont en tout cas l’air de la même trempe, malheureusement pour les deux amoureux, confrontés aux clichés où qu’ils aillent.

On la retrouve alors dans le tome 1 de Mes Papas et Moi en train de radoter sur le dos d’une pauvre veuve… On peut imaginer le genre de personne qu’elle était plus jeune : sans aucune pitié pour les autres et qui n’hésite pas à calomnier (dans leur dos bien sûr) et à être hypocrite en face.

C’est quand Florian va l’envoyer balader qu’elle va montrer son vrai visage ! En effet, fouine comme elle est, Flo n’aura pas apprécié de la trouver dans ses pattes après une dispute avec Tristan. Et c’est le blond qui va en faire les frais…
On peut donc dire d’elle qu’elle est très bonne comédienne, car elle aura réussi à rester de marbre face à ses meurtres et même à faire accuser le couple.

Difficile à dire si elle était une vraie psychopathe, ou si elle tuait pour diminuer sa souffrance. Madame Couderc vivait une relation qui n’était pas assumée par l’homme qu’elle aimait et elle a ainsi pu retrouver ses souffrances dans l’histoire entre Tristan et Florian… Mais qui sait, peut-être aurait-elle attaqué Tristan même sans tout ça ! Un meurtre unique peut être une pulsion, mais deux meurtres à son actif, c’est clairement de la folie.

En tout cas, elle se serait assurément bien entendue avec Madame Rowling !

Alexandra Leblond

Laisser un commentaire